Blogue

J’ai testé la nouvelle boutique-atelier Lolë à Montréal.

 

 

Saviez-vous qu’il existe une boutique Lolë à Montréal ?


La marque québécoise qui fait dans le vêtement sportif-chic pour femme s’est installée cet automne sur la rue Saint- Denis coin Rachel.

Etant à la fois très sportive et fana de mode, une visite s’imposait !

Comme dehors le froid était mordant, je ne me suis pas fait prier pour entrer au pas de course dans cette  charmante boutique pas comme les autres !
 Atmosphère ensoleillée, couleurs acidulées, ambiance relaxe ; tout était là pour me garder bien au chaud à « papoter »avec la très sympathique « Julie » gérante du magasin.


J’ai donc découvert que cette boutique était aussi un lieu très branché, un espace de détente et d’échange où les clientes peuvent prendre leur thé avec les conseillères.  Un climat amical sans le sentiment d’être obligé d’acheter : zéro pression.  Et ça, on aime !!!
 Le concept  de cet atelier -boutique  se veut aussi Hi-Tech. En effet la boutique met à la disposition des clientes des i Pad ; parfait pour les femmes d’aujourd’hui, très occupées qui ne peuvent pas se permettre de rater un courriel …même entre deux essayages !

Lolë est une marque qui vit avec son temps et a tout compris du «  phénomène des médias sociaux ».  Sachez qu’il existe une  application Lolë Pop permettant de créer une communauté de femmes actives en provenance du monde entier. En téléchargeant l’application Lolë Pop, vous serez en mesure de choisir des photos de votre iPhone et de les « flipper » directement sur les iPads des Ateliers.

 
En plus de nous offrir des collections pétillantes et très féminines, la marque innove en nous proposant des activités sportives gratuites chaque semaine.
En effet, si vous vous sentez une femme très «Lolë-Lolë», vous pourrez tenter le yoga façon parc Montréal, les cours de raquette sur le Mont–Royal (le matériel est fourni).  D’autre part, si le cœur vous en dit, réveillez la petite championne des récréations d’école en vous dandinant grâce aux hula hoops.

 
Tous les cours sont annoncés sur le site internet où vous trouverez aussi le Lolë-store pour faire votre shopping en ligne, acheter les modèles en solde et vous informer sur les nouveautés en magasin.
La navigation est très ludique et permet de visualiser les différentes couleurs, coupes, entretien et caractéristiques de chaque produit proposé.
 

La grande nouveauté  pour cette marque qui a « du pif », est de s’être associée récemment  au talentueux designer Andy Thê-Anh.  J’ai hâte de voir le résultat de cette collaboration mais il faudra patienter  jusqu’en automne 2012.

Mon espoir : Lolë projette d’implanter une quarantaine d’ateliers comme celui-ci en Amérique du Nord  et en Europe.  Alors je souhaite que par la même occasion, ce concept vienne s’établir également chez nous, sur la rive nord !

Allez-y !  Respirez !  Vivez !  Rayonnez! Tel est le message de l’atelier Lolë.


Crédit photos Annabel Fleury

 

4075 rue Saint-Denis
Montréal, Québec
H2W 2M7
Téléphone: (514) 507-3907

Heures d’ouverture:
Lun - Merc: 10h – 18h
Jeu - Vend: 10h – 21h
Samedi: 10h – 17h
Dimanche: 11h-17h

 Crédit photo de couverture et logo  www.lolewomen.com

   
Marie-Saint-Pierre3

Défilés de clôture de la 20e semaine de la mode de Montréal

Une vraie sortie de filles !

 Virginie Giguère

Collaboration spéciale

 

 

La robe très... Glam de Marie Saint Pierre 

J’ai eu le plaisir d’accompagner Annabel lors du dernier défilé de la 20e semaine de mode de Montréal; une vraie sortie de filles! Au programme : Barilà en première partie suivie de Marie Saint Pierre. La soirée s’annonçait bien! Mais il y avait quand même quelques épreuves à surmonter avant de poser notre popotin sur les sièges qui bordent le « catwalk »

Alors, suite à notre succès à l’épreuve stationnement (un coin de rue du Marché Bonsecours), nous avons accédé à l’événement sans tomber en bas de nos bottes à talons vertigineux et sommes entrées la tête haute avec tous nos membres et ce, avec 30 minutes d’avance! Ceux qui nous connaissent voient déjà une franche réussite !

Par la suite, il fallait obtenir un billet supplémentaire pour s’assurer des places assises; Annabel en avait fait la demande internet mais n’avait eu aucune confirmation. Nous avons été accueilli par une charmante hôtesse et avons pu obtenir le (mon) billet sans avoir à déballer nos talents de charme et de persuasion! Que voulez-vous, il y a de ces soirs où tout baigne ! C’est ainsi que, non sans fierté, nous avons gravi l’escalier et avons conclus toutes les deux que nous avions le temps pour un verre de mousseux !
Santé !

  

  Virginie et Annabel

 Et maintenant, place au défilé !

Barilà 

Fraîcheur et féminité sont au rendez-vous! Nous nous retrouvons en Europe de l’Est le temps de cette collection inspirée par les années 70. Nous avons l’impression d’observer de belles dames arpenter les quais d’une gare afin d’attraper le prochain train pour découvrir de nouveaux horizons.

Au cours de ce défilé, fausse fourrure et suède prennent la forme de cape, de boléro et de court manteau. Les chapeaux complètent bien la tenue et un manchon y ajoute une petite note glamour et sophistiquée et ce, tout en couleurs : grenadine, écru, bourgogne et même de la fausse fourrure sarcelle nous donnent le goût de replonger dans l’hiver,
tête première…

Durant toute la présentation, nous sentons un bel équilibre entre luxe et simplicité. Les longues robes en jersey à la ceinture hautement portée allongent la silhouette et la rendent gracile. Les petits tailleurs pantalons en crochet ou en coton rigide sont délicatement taillés et coupés de façon subtilement rétro. En un mot, une collection rafraîchissante et stylée, et ce que l’on aime par-dessus tout; nous pouvons aisément la porter !

 

Marie Saint Pierre

Maturité et sobriété caractérisent bien Marie Saint Pierre, et celle-ci nous le démontre parfaitement dans cette collection. Rien n’est laissé au hasard : le décor est minimaliste sur la passerelle et la musique conceptuelle. On entend la voix de la conceptrice ici et là, intelligemment mixée à diverses notes technos. Tout est mis en place pour maximiser notre attention sur ces modèles coiffés de feutres bien bas qui nous rappellent subtilement les années de la prohibition…

La créatrice nous démontre encore ici son sens de la précision avec ce tailleur-pantalon, ces vestes croisées, ces redingotes et ces capes taillés dans des matières qui honorent le talent de la designer. Des épaulettes aux dimensions surprenantes ajoutent une touche d’originalité en se terminant par de petits pics. Rien pour choquer l’œil, par contre. Ses tissus de prédilections : laine bouillie, lainage feutré, cachemire, organza.

De modèle en modèle, nous remarquons des subtilités qui viennent agréablement ajouter aux vêtements, principalement noirs, des touches d’orange de rouge et d’ocre. Ces fausses cravates et ces bandes de cou donnent une légère allure de femmes girafes sans toutefois y tomber dans l’excessivité.

En final, nous avons droit à un crescendo de modèles vaporeux en soie noire et c’est sur une note de haute couture que se termine cette aventure par une longue robe en soie froissée qui grâce à la démarche du modèle nous ramène encore à notre rêve de conte de fée… en plus contemporain, disons !

 

 Crédits photos semaine de la mode de Montréal,Jimmy Hamelin.

Texte Virginie Giguère, en collaboration spéciale pour L'AcccrÔshopping.

 

 

   

SMM 20 ième Édition, 2 ième journée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé de ma visite du mardi 08 février 2011 à

« la semaine de la mode à Montréal ».

Le showroom :

J’ai eu la chance de faire le tour des 39 designers présents et de discuter avec certains
d’entre eux.

J’ai notamment apprécié ma rencontre avec  Julie Lallemand, la  joaillière de Lily Rose qui ma expliqué son parcours et son approche créative.
Sa collection m’a  immédiatement attirée, mon favori étant son collier aux couleurs acidulées tel un bonbon que l’on aurait envie de croquer.


J’ai également discuté avec l’adorable designer Vickie Joseph pour ! NU.I, à qui je souhaite bonne chance pour son premier défilé ce soir au marché Bonsecours.
A son image, ses vêtements sont  optimistes, abordables et gracieux.
Son modèle chouchou baptisé « Black Swan » attirera toutes celles qui rêvent d’être un jour, aussi belle que  Nathalie Portman.
Sachez  qu’elle a une boutique au 270 Samson au local 207 à Laval.

Mes coups de cœur !NUI

 

Résumé des défilés :

 Défilé de MICALLA

Exclusivement portée par de belles blondes au style scandinave, la collection de bijoux MICALLA de Camilla Jørgensen était somptueuse et très glamour.
Ses colliers sont comme des œuvres d’art que l’on porte avec classe.
Voici les pièces que j’ai préférées :

Mes coups de cœur MICALLA

 

Défilé d’ANOMAL COUTURE

La créatrice Sonia Leclair qui, avec la styliste Mélanie Brisson, ont su  réveiller la femme fatale qui sommeille en nous; grâce à cette collection à la fois grave et sensuelle.
Bustiers en dentelle, bodys sculpturaux et décolletés géométriques  sont des éléments clés de ce défilé d’Anomal Couture.

Mes coups de cœur d’Anomal couture

 

Défilé d’Annie 50

Hier soir, de grandes poupées russes ont défilé sur la scène d’Annie 50. Les deux créatrices Annie Chagnon et Amélie Gingras-Rioux nous ont offert un voyage d’autrefois au pays de l’Est.
 
 Ce que j’ai adoré :

Les coupes rétro façon  petite fille sage, les minis shorts à rubans style mousseline sur collants noirs, les touches de rouge, les petites jupettes aux broderies folkloriques, empruntées au pays froid et toute la poésie que raconte ce beau  voyage.

Mes coups de cœur d’Annie 50

 

Défilé DINH BÀ DESIGN

Le thème abordé de DINH  BÀ est l’apocalypse, sa collection est celle d’une femme qui s’assume, sûre d’elle et ultra sensuelle.
On observe un retour du patchwork, porté aussi bien  par la femme que par l’homme, des tissus vaporeux et déchirés, des robes laineuses imprimées de fleurs rouges qui sont, pour moi, les plus belles pièces de la collection.
Le défilé se termine  par une robe de mariée peu traditionnelle avec des matières fluides et transparentes ornées de soie déchirée à la main style papier mâché.


Mes coups de cœur DINH BÀ DESIGN

 

 

Défilé BODYBAG BY JUDE
Les mannequins défilent  des paniers de pommes rouges au bras, certaines ont même poussé la démonstration à en croquer une au bout du podium devant les spectateurs étonnés.
Des gants en cuir rouge, des petites capes, des pièces en taffetas, tout laisse à penser que la muse de la designer Judith Desjardins n’était autre que l’héroïne des comptes de Perrault « Le petit chaperon rouge ».


Mes coups de cœur  Bodybag by Jude

 


Défilé Mélissa Nepton 

Quelle belle surprise !

La planète NEPTON , un univers douillet ou il fait bon vivre!
Mélissa Nepton
  est un talent à suivre de très près .
C’est sans aucun doute mon créateur « chouchou » de la soirée; j’ai adoré !!!


L’atmosphère feutrée, la douceur des étoffes et la subtilité des créations de Mélissa Nepton m’ont séduite.
Pour son 4ième défilé, la créatrice nous offre un  univers douillet, rassurant et raffiné.
Cette collection « So chic » tout à fait portable se décline en plusieurs variations de modèles fluides,  faites de capes, de drapés superposés et de gros pulls emmitouflants.

J’ai adoré :
La très bonne idée des coiffes demi casquettes en feutrine aux coutures apparentes et celles ornées de fourrure.
L’humour de l’écharpe aux pompons gigantesques et des mitaines surdimensionnées en fourrure façon gants de cuisson.
Les baby faces des mannequins !
Et bien sûr tous les détails méticuleux qui font que cette collection est splendide.


Mes coups de cœur Mélissa Nepton

 Crédits photo ,Jimmy Hammelin, la semaine de la mode .

Remerciements  à France-Michèle Thomas de Tuxedo boutique marketing,Natasha Girard de Viviane Roy Communications,Amélie soucy Gaultier de BICOM communications pour leur aide.

 Texte, Annabel Fleury, L'AccrÔshopping.

   
ma-cration-pour- toi-070

Donnez un second souffle à vos bijoux

Avez-vous des colliers qui trainent dans une boîte à la maison ?

Des bijoux que vous ne mettez plus ?
Passés de mode ou abîmés, ils ne vous plaisent plus, mais impossible de vous en séparer.

C’est votre mère, votre meilleure copine ou votre amoureux qui vous les ont offerts. Il y’a un petit quelque chose qui vous rattache encore à ces vieilles perles… et c’est tant mieux!

Au lieu de vous en défaire, pourquoi ne pas vous tourner vers la créatrice de bijoux sur mesure,

Anne Ouellette ?

Elle saura ramener à la vie vos colliers délaissés.

En fonction de votre personnalité, elle crée des pièces uniques, sur mesure, à partir de bijoux d’origine et en les enjolivant de ses propres ajouts.

Comble du bonheur : chaque collier revampé sera accompagné par une paire de boucles d’oreilles assorties!

Cette joaillière travaille avec toutes sortes de perles et de cristaux. Ses créations sont faites avec cœur, finesse et beaucoup de patience.

A partir de 20 $, vous pouvez faire confectionner un tout nouveau collier ou bien faire recycler vos vieux bijoux.

Messieurs, pensez y, c’est une magnifique idée-cadeau pour la Saint -Valentin !
Mais aussi pour des cadeaux d’hôtesses, d’anniversaire ou pour vous gâter tout simplement !

N’hésitez pas à la contacter en composant le 514-824-4611ou par email au Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Voici quelques exemples de ses créations :

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 En haut le collier offert à l'actrice Marieloup Wolfe

 

 

 Dernière collection mars 2011

 

Qu’en pensez-vous ?

Gardez vous, vous aussi, vos vieux bijoux ?

   
Suivre Blogue L'AccrÔshopping Suivre Blogue L'AccrÔshopping

Shopping cadeaux

Certificats cadeaux maintenant disponible en ligne

Articles

Powered by mod LCA